Chapelle de l’Hospice

Chapelle de l’Hospice

Édifiée dès le XII°siècle, la chapelle de l’hospice est initialement dédiée à Saint-Nicolas.

Sa construction avait pour but d’accueillir les pèlerins pauvres et malades qui s’empressaient de venir prier le crucifix miraculeux. 

Malheureusement détruite lors de la guerre de Cent Ans, ce monument a subi de nombreuses reconstructions.

Il faut attendre le début du XVI° siècle pour que la chapelle renaisse de ses cendres.

Une Confrérie de Saint-Jacques de Compostelle prend en main les travaux de reconstruction.

Dès lors, la chapelle sera dédiée à Saint-Jacques de Compostelle et à Saint-Nicolas.

De style gothique plus simple que la chapelle du Saint-Esprit, la chapelle de l’hospice impressionne par sa magnifique voûte en carène de bateau renversée.

Des boiseries où scènes de chasse, attributs jacquaires et inscriptions sont à remarquer.

Différentes congrégations religieuses assureront l’entretien de l’édifice jusqu’au XVIII° siècle.

La chapelle jouxte l’hospice. De la pierre blanche et des briques ont été utilisées pour concevoir ce dernier qui date du XVIII° siècle.

 

chapelle de l'hospice ville de rue

La chapelle de l’hospice se découvre uniquement lors des visites guidées proposées par le service du patrimoine

d’avril à septembre

du mardi au vendredi : 10h30 (visite en commun avec la chapelle du Saint-Esprit et le beffroi)

6 €/pers.  gratuite – 12 ans